Comme toute bonne Dauphinoise qui se respecte, j'apprécie beaucoup le fameux

gratin du même nom. Plutôt que de le cuisiner entièrement à la bonne crème fraîche du terroir, comme j'en ai l'habitude, j'ai choisi, régime de printemps oblige, de le réaliser en version light.

 

OK...je vous entends ; Faire du light avec une base de pomme-de-terre, c'est pas gagné, mais quand même... je dois économiser quelques kcal.

 

Bon assez blablaté, rentrons dans le vif du sujet.

 

 

Ingrédients  pour 6/7 personnes :

 

. 750 gr de pommes de terre (j'ai utilisé de la Charlotte)

. 35 gr de beurre

. 50 cl de lait ½ écrémé

. 20 cl de crème fraîche allégée

. 1 gousse d'ail

. Sel – Poivre – ½ cuillère à café de thym

. 30 gr de gruyère râpé.

 

Préparation :

 

. Préchauffer le four à 220°.

. Eplucher, laver et égoutter les pommes de terre. Les couper en rondelles fines.

. Les déposer dans un saladier. Saler + poivrer + ajouter la ½ cuillère à café de

  thym. Mélanger le tout avec les mains pour bien répartir l'assaisonnement.

. Beurrer votre plat à gratin. Tapisser les bords et le fond avec la gousse d'ail

  que vous aurez préalablement mixée.

. Disposer les rondelles de pommes de terre en couches dans le plat à gratin.

. Mélanger le lait et la crème. Verser ce mélange sur les pommes de terre.

. Recouvrir de gruyère râpé.

. Enfourner le plat pour une durée de 50 minutes. Le dessus doit être bien doré.

. Servir bien chaud.

 

 

Des côtes d'agneau seront parfaites pour accompagner ce gratin généreux bien qu'allégé.