En ce moment, je suis dans ma période levure boulangère. Alors à moi les gros pains et les petites brioches.

Je rêve de trouver un jour la brioche idéale : Légère avec un bon goût de beurre mais

sans le beurre qui va avec.

 

A quelques jours du Printemps je commence comme toutes les nanas à penser à mettre ma silhouette en accord avec l'idée que je m'en fais, même si plus le temps passe

et plus j'ai le sentiment que c'est une cause désespérée... Mais bon qui ne tente rien ...

est sûr de ne rien avoir....

 

En attendant, j'ai testé la recette suivante qui est plutôt pas mal. Promis, je n'en ai pris qu'une petite part.

 

Ingrédients pour 7/8 personnes :

 

- 250 gr de farine

- 100 gr de lait ½ écrémé

- 1 sachet de levure boulangère

- 50 gr de sucre en poudre

- 1 œuf + 1 pour dorer

- 60 gr de beurre

- 1 bouchon d'extrait de vanille (facultatif)

- 1/2 cuillère à café de sel.

 

Préparation :

 

J'ai utilisé mon robot ménager pour pétrir la pâte.

 

- Mettre la farine et la levure dans le bol. Mélanger

- Ajouter le lait, le sucre, l'oeuf et le sel. Pétrir jusqu'à la formation d'une

  boule qui se détache du bol. Ajouter un peu de farine si la pâte est trop collante.

- Ajouter l'extrait de vanille et le beurre coupé en morceaux.

  Continuer à pétrir pendant 15 mn pour bien amagalmer le tout.

- Poser un torchon sur le bol et laisser la pâte doubler de volume. Vous pouvez

  activer la levée en mettant votre bol au four à température minimum ou

  devant un radiateur.

- Sortir la boule de pâte. La pétrir manuellement pour la dégazer. En faire un

  gros boudin à partager en 4 petites boules égales.

- Les placer côte à côte dans un moule à cake préalablement beurré.

Couvrir et laisser lever 30 mn à température ambiante ou comme indiqué

  plus haut.

- Après 20 mn mettre le four à préchauffer à 200°.

- Avant d'enfourner, dorer la pâte à l'oeuf à l'aide d'un pinceau.

- Cuire environ 30 mn au gradin 1.

  

Cette brioche est parfaite pour accompagner un petit-déjeuner ou en milieu d'après-midi lorsque l'envie d'un p'tit café, ou d'un thé se manifeste.

 

 

J'en testerai d'autres mais celle-là se laisse manger.